+41 21 701 59 15

La définition du mot tandoori ?

Le tandoori est un style de cuisine indienne basé sur l’utilisation d’un tandoor, un four cylindrique en terre cuite. La viande est enfournée sur de longues brochettes métalliques et cuite dans cet environnement enfumé et extrêmement chaud jusqu’à ce qu’elle soit cuite. La viande est marinée dans du yaourt et des épices avant d’être cuite dans le tandoor. Le poulet tandoori est l’un des plats les plus populaires préparés selon ce mode de cuisson.

Différence entre les samosas et les pakoras ?

Les samosas et les pakoras sont deux en-cas populaires dans la cuisine sud-asiatique.

Les samosas sont généralement préparés à base de pommes de terre et de farine de blé, tandis que les pakoras sont généralement préparés à base de besan (farine de pois chiches) et frits.

Les pakoras peuvent être salés ou sucrés, tandis que les samosas sont généralement préparés avec une farce salée. Les samosas sont de forme triangulaire, tandis que les pakoras sont ronds.

Savez-vous ce qu'est un curry et ce qu'est un masala ?

Le curry et le masala sont tous deux des mélanges d’épices utilisés dans la cuisine indienne. La principale différence entre le curry et le masala est que le curry est un plat tandis que le masala est un mélange d’épices.

Le curry peut être préparé avec ou sans masala ; cela dépend de la recette. Cependant, la plupart des currys contiennent du masala car il ajoute de la saveur et de la profondeur au plat.

Le masala contient des tomates fraîches et de la noix de coco sèche ou humide, ce qui lui donne un goût plus doux que le curry.

En outre, le niveau d’épices du curry est généralement plus doux que celui du masala.

Existe-t-il différents currys ?

Oui, les currys indiens varient selon les régions. La plupart des currys sont à base d’eau, avec une utilisation occasionnelle de produits laitiers et de lait de coco. Les currys du nord de l’Inde sont généralement composés de sauces épaisses, modérément épicées et crémeuses.

En réalité, il existe des milliers de currys indiens en Inde. Aucun curry indien d’une région particulière de l’Inde n’est semblable à un autre.

Quels sont les bienfaits de la coriandre ?

Les graines et les feuilles de cette plante sont souvent utilisées dans la cuisine indienne comme épices et garnitures.

La coriandre est un élément clé du garam masala, un mélange d’épices moulues. On lui prête des propriétés anti-inflammatoires et elle peut contribuer à améliorer la digestion.

Quels sont les bienfaits du curcuma sur l'organisme ?

Cette épice jaune vif est un élément essentiel de la cuisine indienne et est utilisée dans la médecine ayurvédique depuis des siècles.

Elle contient de la curcumine, un composé dont les propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes ont été démontrées.

Le curcuma peut également contribuer à améliorer les fonctions cérébrales et à réduire le risque de maladie cardiaque.

Quelles sont les maladies que le gingembre peut soigner ?

Cette racine épicée est souvent utilisée pour parfumer les plats indiens.

Il a été démontré qu’il possède des propriétés anti-inflammatoires et qu’il peut aider à réduire les douleurs musculaires et les courbatures.

Quels sont les effets positifs de l'ail ?

L’ail est un ingrédient courant dans la cuisine indienne et il a été démontré qu’il avait de nombreux effets bénéfiques sur la santé.

Il contient des composés qui peuvent contribuer à réduire la tension artérielle, à abaisser le taux de cholestérol et à renforcer le système immunitaire.

Que dois-je commander ? Biryani ou Pulao ?

Le biryani et le pulao sont deux plats de riz populaires dans la cuisine indienne. La principale différence entre le biryani et le pulao est la méthode de préparation. Le biryani est préparé selon la méthode d’égouttage, tandis que le pulao est préparé selon la méthode d’absorption. Les épices utilisées dans la préparation du biryani sont plus nombreuses que dans celle du pulao, ce qui donne au biryani un arôme et une texture plus riches. Le biryani est principalement originaire du sous-continent indien, au sein de la population musulmane. Le pulao, quant à lui, trouve son origine en Asie centrale.

Qu'est-ce qu'un Naan ?

Le naan est un pain plat levé, cuit au four (tandoor) et fabriqué à partir de maida (farine de blé raffinée). Il est souvent cuit dans un four en pierre ou tava et est servi chaud et badigeonné de beurre ou de ghee.

Puri, Roti et Paratha - quelle est la différence ?

Les puri, roti et parathas sont des pains plats indiens différents.

Le puri est un pain frit fabriqué à partir d’une pâte de farine de blé entier non levée. Il est généralement servi avec un curry ou un dal.

Le roti est un pain plat mince et non levé, fabriqué à partir de farine de blé complet et d’eau. Il est cuit sur une tava (plaque de cuisson plate) et est généralement servi avec du curry ou du dal.

Le paratha est un pain plat composé de plusieurs couches de farine de blé entier. Il est généralement farci de légumes ou de viande, puis frit en surface sur un tava.

Chai ou Lassi - Je préfère chaud ou froid ?

Le Chai est un thé indien populaire obtenu en infusant du thé noir avec un mélange d’épices et d’herbes aromatiques indiennes. Le thé est généralement infusé avec du lait et du sucre, ce qui lui donne une texture crémeuse et un goût sucré. Le chai est souvent dégusté le matin ou l’après-midi pour se remonter le moral.

Le lassi est une boisson indienne traditionnelle à base de yaourt, souvent servie comme boisson rafraîchissante par temps chaud. Il est obtenu en mélangeant du yaourt avec de l’eau et en ajoutant du sucre ou du sel selon les goûts. Le lassi peut être aromatisé avec différents fruits ou épices tels que la mangue, l’eau de rose ou la cardamome.

Le lassi est-il différent d'un milk-shake traditionnel ?

Le lassi est une boisson traditionnelle indienne à base de yaourt qui est souvent servie comme boisson rafraîchissante par temps chaud. Il est obtenu en mélangeant du yaourt avec de l’eau et en ajoutant du sucre ou du sel selon le goût. Le lassi peut être aromatisé avec différents fruits ou épices tels que la mangue, l’eau de rose ou la cardamome.

Un milk-shake est une boisson sucrée et froide, généralement composée de lait, de glace et d’arômes tels que le chocolat ou les fruits. Les milk-shakes sont souvent servis en guise de dessert ou d’en-cas.

La principale différence entre le lassi et le milk-shake est que le lassi est préparé avec du yaourt alors que le milk-shake est préparé avec du lait et de la glace. Le lassi a également une consistance plus fine que les milk-shakes et est souvent aromatisé avec des épices ou des fruits.

Connaissez-vous les incontournables desserts indiens ?

Le “halwa” et le “burfi” sont deux sucreries indiennes populaires.

Le halwa est un pudding sucré à base de semoule, de farine de blé ou de carottes, généralement aromatisé à la cardamome, au safran ou à l’eau de rose.

Le burfi est un bonbon dense à base de lait, généralement constitué de lait concentré et de sucre. Il peut être aromatisé avec des noix, des fruits ou des épices.

Difference entre kulfi indien et créme glacée ?

Le kulfi est un dessert glacé traditionnel indien qui ressemble à la crème glacée, mais qui est plus dense et plus crémeux. Il se prépare en faisant bouillir du lait jusqu’à ce qu’il épaississe, puis en y ajoutant du sucre et des arômes tels que la cardamome, le safran ou les pistaches. Le mélange est ensuite congelé dans de petits moules ou coupes. Le kulfi a une texture riche et crémeuse et est souvent aromatisé avec des noix ou des épices.

La crème glacée est un dessert congelé obtenu en barattant un mélange de lait, de crème, de sucre et d’arômes tels que la vanille ou le chocolat. La crème glacée a une texture plus légère que le kulfi et est souvent servie en boules. Elle peut être préparée avec différents ingrédients tels que des fruits, des noix ou des bonbons.

Notre cuisine est connue pour ses saveurs riches, ses épices aromatiques et sa grande variété d’ingrédients. Les éléments clés de la cuisine indienne sont:

Les épices : Les plats indiens sont réputés pour leur utilisation intensive d’épices, telles que le curcuma, le cumin, la coriandre, la cardamome, la cannelle, les clous de girofle et la poudre de chili.

Diversité régionale : La cuisine peut varier considérablement d’une région à l’autre, influencée par les ingrédients locaux, les techniques de cuisson et les pratiques culturelles.

Aliments de base : Le riz, le blé, les lentilles et le millet sont les aliments de base du régime alimentaire indien.

Options végétariennes et non-végétariennes : La cuisine indienne répond à un large éventail de préférences alimentaires. Les plats végétariens, tels que le dal (curry de lentilles), le paneer (fromage blanc) et divers currys de légumes, sont très répandus. Les options non-végétariennes comprennent le poulet, l’agneau, le poisson et les fruits de mer.

Sucreries et desserts : Les desserts indiens ou mithai, sont réputés pour leur richesse et leur variété. Parmi les sucreries les plus populaires, citons le gulab jamun (boulettes de lait frites trempées dans du sirop de sucre), le jalebi (bretzel frit) et le kulfi (glace indienne).

Dans l’ensemble, la cuisine indienne reflète l’héritage culturel du pays, sa diversité régionale et son amour pour les plats aromatiques et savoureux.

Restaurant La Maison Tandoori - Logo